Toulouse : les radars nouvelle génération…

…vont verbaliser à la pelle !

La machine est lancée. Le premier radar nouvelle génération a récemment fini sa période d’essai à Toulouse. Si jusqu’ici, plusieurs infractions n’étaient pas verbalisées, la donne s’apprête à changer radicalement d’ici la fin du premier trimestre 2023.

Si vous circulez dans Toulouse en voiture ou en deux roues motorisés, vous connaissez les différents positionnement des radars. Tous avec leurs fonctions bien définies, tantôt ils jugent du respect de la vitesse, tantôt le passage au feu rouge. Mais ça c’était avant. Désormais, les radars nouvelle génération aka «équipements de terrain urbain» (ETU) pourront à la fois constater les franchissements de feu rouge et les excès de vitesse mais aussi, grâce à leur intelligence artificielle (IA), des infractions telles que l’absence de ceinture de sécurité, la présence d’un téléphone dans la main, les mauvais stationnements...

Une trentaine de radars disposés dans Toulouse

La sécurité routière semble être l’une des nouvelles résolutions gouvernementale de cette année 2023. En effet, outre les 600 radars tourelles et la centaine de radars double-face qui sont prévus un peu partout en France, les radars-test qui ne généraient jusqu’alors aucun PV à Toulouse sont en passe de changer cette donne très rapidement, à la fin du premier trimestre 2023. Les nouveaux radars, plus petits que les anciens, ont notamment été installés du côté des boulevards passants comme le boulevard Pierre et Marie-Curie aux Minimes, l’avenue des Etats-Unis, le boulevard André-Netwiller à Borderouge ou le boulevard d’Atlanta près de Croix-Daurade. En tout, il y en aurait une trentaine dans la Ville Rose.

200 radars nouvelle génératon vont débarquer sur les routes françaises et seront actifs. Les villes concernées par cette nouvelle implantation après Toulouse sont Montbéliard, Montpellier, Lyon et Marseille. Il semblerait qu’à terme, ces nouveaux radars deviennent la norme, même si la secrétaire d’État confie qu’une grande partie d’entre eux ne seront que dissuasifs. L’objectif étant de rendre les usagers vigilants en permanence ne sachant pas s’ils sont, oui ou non, observés. À savoir que ces radars restent positionnés très en hauteur, et non plus à portée de regard comme les anciens radars que l’on pouvait identifier de suffisament loin. Méfiance, Big Brother is watching you !.

YOU MIGHT ALSO LIKE

error: Contenido protegido, contacte con nosotros si necesita imágenes.